En avant première mondiale, je teste pour vous le nouveau jeu mobile des Sims… Les Sims Mobile ! Oui je sais c’est original comme nom. Et ok c’est pas en première mondiale. Laissez-moi rêver.

Alors qu’est-ce qu’il donne ce nouveau jeu ? Sachez d’avance que j’ai déjà joué à son grand frère les Sims FreePlay… que j’ai désinstallé après une semaine d’utilisation. Je trouvais les Sims incroyablement moches, l’appli ramait et le temps d’attente finissait par devenir trop encombrant. Tentons de voir si le petit dernier de la fratrie fera mieux que son aîné !
On commence la partie directement dans le CAS en créant son tout premier sim. Et je dois dire que j’ai été agréablement surprise : si j’ai vu via les screens de présentation que les sims avaient l’air plutôt sympathiques, je ne m’attendais pas à des possibilités de créations aussi importantes pour un jeu mobile. Je pensais qu’on aurait simplement le choix entre quelques têtes prédéfinies mais la réalité est tout autre : comme le jeu PC, on a la possibilité de choisir différents presets pour toutes les parties du visage : forme de la tête, yeux, nez, bouche etc.. et lorsqu’on clique sur l’outil pour personnaliser plus en profondeur tout ça on a le droit à 1 voir 2 sliders par catégories pour modifier les choses un peu plus à sa guise. On a aussi le droit à un joli nombre de teintes de cheveux ou d’yeux ce qui n’est pas négligeable. Même chose pour le corps, là aussi on peut faire les choses vraiment comme on en a envie. Le choix de vêtements et d’accessoires est beaucoup plus restreint, il faut ruser avec les différentes couleurs pour trouver quelques choses de sympa. Il faut atteindre les niveaux supérieurs en jeu et découvrir les différentes carrières pour accéder à de nouveaux vêtements qu’il faudra payer en simflouz ou SimCash pour certains d’entre eux. Même chose pour les traits de caractère : chaque sims en possèdent 3 et il faudra avancer dans le jeu pour débloquer l’intégralité des traits disponibles.
En ce qui concerne le mode achat là c’est autre chose. Les objets sont classés par pièce, agrandir la maison est facile et placer les objets est similaire au gameplay des Sims Freeplay. Il existe là aussi différentes options de couleur pour certains objets mais visiblement pas pour tous ce qui est là un peu dommage. Déjà que j’ai des compétences très restreintes en décoration, je sens que le mélange des couleurs va rapidement me faire mal aux yeux. Que ce soit pour le mode construction ou le mode achat il vous faudra débloquer certains niveaux dans le jeu pour accéder à la majorité des objets disponibles.
On passe au gameplay ? Dès le début de la partie, vous apprenez via une petite cinématique qui me rappelle les Sims 2, que sa grande tante a décidé de lui léguer sa maison. Quelques instants après Sonia Gothik (oui) la voisine dont la grand mère était une grande amie de tata (faut suivre) vient vous souhaiter la bienvenue. Lorsque votre sim interagit avec l’un de ses congénères ou effectue la moindre action, à l’instar de FreePlay, il mettra un certain temps à effectuer l’interaction. Pour le moment, les actions durent 5 à 10 secondes ce qui est plutôt rapide, mais d’autres dureront plus longtemps et apporteront alors par exemple plus de points d’expérience ou feront évoluer plus rapidement la relation. Il vous faudra d’abord finir une action pour en faire une autre : pour la clôturer plus rapidement vous pouvez utiliser du SimCash monnaie de luxe du jeu que vous acquérez en augmentant de niveau… ou en sortant vos propres sous. Ah et je vous parle de niveaux depuis toute à l’heure, car oui vous avez un niveau en jeu. Plus vous validerez les quêtes qu’il vous propose plus vous aurez accès à de nouveaux objets, de nouvelles interactions sociales ou augmenterez le nombre de sim que vous pouvez contrôler.
Il faudra un peu oublier le gameplay du jeu PC pour apprendre à trouver toutes les options de socialisation entre les sims, les infos sur son travail, son inventaire ou ses relations… Au niveau des besoins, le tout se limite à la barre d’énergie. Vous pouvez devenir en gagner en mangeant, en dormant, en vous lavant et en allant aux petits coins. Si vos sims sont trop fatigués, ils refuseront d’effectuer une nouvelle action jusqu’à que vous les ayez fait assez dormir ou manger. Vos sims ont aussi des désirs quotidiens auxquels vous pouvez ou non répondre. Au fil de la partie votre sim pourra aussi se trouver différents objectifs dans la vie (égal à une aspiration) qui changera à chaque fois que vous validerez son but, comme par exemple : Nouvel amour : envoyer un baiser à un coup de cœur.
Vous pourrez aussi aller en ville pour rencontrer d’autres sims et surtout trouver un travail qui vous rapportera de l’argent. Argent dont vous aurez besoin pour débloquer de nouveaux lieux communautaires… pour avoir accès à de nouvelles professions. Le premier auquel vous aurez accès se trouve au parc et il s’agit d’être barista. Chaque événement qui correspond à une journée de travail, dure un certain laps de temps où vous pourrez faire les actions demandées pour avoir une promotion qui d’ailleurs vous permettra elle aussi de réaliser de nouvelles interactions au travail. C’est plutôt sympa de pouvoir suivre son sim au travail et d’avoir des actions assez variées. J’ai personnellement déverrouillé une seconde carrière qui est celle de la mode. Les événements dont je parle un peu plus haut ne se cantonnent pas à faire seulement augmenter le niveau professionnel de votre sim : par exemple pour passer au niveau supérieur d’une relation, ma simette a dû valider plusieurs objectifs lors d’un événement à durée limitée avant de pouvoir devenir l’amie exceptionnelle de Sonia.
Vos sims pourront visiblement s’adonner à un loisir de leur choix entre la cuisine, l’écriture, la guitare et le yoga mais je n’ai pour le moment pas assez avancé dans la partie pour pouvoir faire joujou à mes deux demoiselles. Ça sera pour une autre fois ! Du coup on passe à la conclusion ?

L'avis de LadySquirrel

Le style graphique du jeu me plait ainsi que les possibilités de personnification qui sont mises à notre disposition.  Le gameplay me semble tout à fait sympathique mais j’émets une réserve sur la durée : je me demande si comme les Sims Freeplay je ne vais pas finir par me lasser du temps d’attente qui va petit à petit augmenter pour effectuer les actions en jeu. Par exemple avant d’éteindre l’application j’ai envoyé dormir mes simettes qui vont en voir pour une bonne heure pour recharger leur besoin sommeil qui est le plus important dans l’application. On peut bien évidemment, en achetant des objets spéciaux avec du SimCash, satisfaire leurs besoins plus vite mais ça, ça sera sans moi.

Au final, je suis donc assez agréablement surprise par ce petit jeu mobile alors que pour être honnête, je ne m’attendais vraiment pas à grand chose.